Contact Vidéos

Cheveux

cheveux

L’alopécie, ou plus communément appelé la perte de cheveux, est un phénomène qui touche de plus en plus de personnes, et de plus en plus tôt. Elle peut aussi bien concerner les hommes que les femmes, et est généralement assez mal vécue que ce soit en cas de calvitie partielle ou totale.

Que l’alopécie soit progressive et s’établisse sur des dizaines d’années ou qu’elle soit plus soudaine, certains l’acceptent et vivent avec, alors que d’autres ne l’acceptent pas, et voient leur perception d’eux-mêmes fondamentalement modifiée. Cette calvitie est alors jugée inesthétique, non flatteuse pour leur apparence et une entache à leur potentiel de séduction.

Faits et chiffres de la calvitie en France en 2017

Avoir une belle chevelure est généralement associé à la jeunesse, à la santé et au dynamisme. Cependant, les chiffres parlent d’eux-mêmes : on estime qu’en 2017 en France, environ un homme sur trois est chauve à partir de 40 ans, et un homme sur deux à partir de 50 ans. De plus, il apparaîtrait que 20% des hommes âgés de moins de 30 ans connaissent une chute de cheveux, qui peut dans certains cas commencer avant l’âge de 21 ans. Quant aux femmes, elles sont de plus en plus nombreuses à souffrir d’alopécie diffuse caractérisée par une chevelure clairsemée sur le haut du crâne : leurs cheveux se raréfient et ne parviennent plus à masquer la couleur de la peau du crâne. Ces chiffres sont en constante évolution, et ont permis à la médecine esthétique et à la science de progresser en matière de transplantations capillaires ou de micro greffes.

Les solutions : la greffe de cheveux

Pour satisfaire les demandes des patients, il existe maintenant plusieurs méthodes pour résoudre les problèmes de calvitie et répondre spécifiquement aux besoins des patients.

Ces différentes méthodes sont plus ou moins anciennes et présentent chacune des avantages ou des inconvénients. Voici donc 3 techniques de greffe capillaire efficaces à connaître :

La méthode IFA® (Implantation Folliculaire Automatisée)

Méthode IFA® = Technique FUE traditionnelle améliorée !
La greffe capillaire réalisée automatiquement et par des médecins spécialistes expérimentés. La méthode IFA® convient à tous les stades de la calvitie : possibilité d’implanter jusqu’à 3000 cheveux.  L’IFA® est la seule méthode qui permet l’implantation de micro-greffons de 0,8 mm ou 1mm. Elle procure donc un rendu encore plus naturel. Les autres techniques se basent sur des greffons de 2 mm ce qui aboutit à une cicatrice similaire à un code barre : gênant pour le patient. Cette méthode ne laisse aucune cicatrice visible et ne nécessite aucune suture. Elle est sans douleur pendant et après l’intervention. Avec la technologie IFA® personne ne pourra distinguer l’intervention au-delà de 10 jours, pas même des professionnels du cheveu !
Prix : à partir de 1950€ HT

› Pour plus d’informations sur la méthode IFA® Cliquez-ici

 

La FUE traditionnelle (Follicular Unit Extraction)

La technique FUE traditionnelle, de son vrai nom Follicular Unit Extraction est utilisée principalement dans le traitement de petites zones, sur lesquelles on constate une perte de cheveux. Mais cette technique, autrement appelée « technique cheveu par cheveu » est également très efficace pour étoffer la zone frontale. Cette méthode était l’une des plus efficaces  ces dernières années, mais est aujourd’hui détrônée par le développement de nouvelles technologies comme la FUE automatisée IFA® (Implantation Folliculaire Automatisée), dont les inconvénients prévalent sur les avantages qu’elle apportait autrefois.

› Pour plus d’informations sur la technique FUE traditionnelle Cliquez-ici

 

La micro greffe par bandelette

La méthode de micro greffe par bandelette est une technique traditionnelle utilisée en chirurgie esthétique depuis de nombreuses années. Elle nécessite obligatoirement un acte chirurgical de la part d’un chirurgien spécialisé, mais s’opère en ambulatoire. Cette technique consiste à prélever des bandelettes de cuir chevelu afin d’isoler les greffons qu’elles comportent, pour ensuite les réimplanter sur la zone de calvitie.

› Pour plus d’informations sur la technique de greffe par bandelette Cliquez-ici

greffe de cheveux ifa
greffe de cheveux ifa

Les principales causes de pertes de cheveux

  • Le trop plein d’hormones est la cause première d’alopécie, que l’on appelle alopécie androgénétique, et est la cause de 90% des calvities masculines.
  • Le facteur génétique est souvent montré du doigt. En effet, si père et grand-père ont une calvitie, il y a plus de chances que vous en ayez une, même si cela n’est pas systématique. Cependant, l’hérédité peut jouer sur le taux d’hormones, et ainsi favoriser l’alopécie androgénétique.
  • La radiothérapie ou certains traitements médicamenteux peuvent provoquer une alopécie passagère.
  • L’alimentation est également responsable. Bien que le sujet manque d’études approfondies, nous savons que les carences en fer ou le trop plein de vitamines A est responsable de la perte de cheveux.
  • D’autres facteurs jouent un rôle dans l’alopécie, comme le stress, la pelade ou encore les produits capillaires trop agressifs.

Les différents stades de perte de cheveux

Outre les différentes causes, il existe également des stades de calvities différents, aussi bien chez l’homme que chez la femme.

Evolution de la calvitie masculine (classification de Hammilton)

  • Stade 1 : Creusement des golfes temporaux – frontaux symétriques
  • Stade 2 : Creusement des golfes temporaux – frontaux symétriques avec éclaircissement du toupet
  • Stade 3 : Creusement symétrique plus profond des golfes temporaux – frontaux s’étendant en arrière avec création d’un toupet plus postérieur
  • Stade 4 : Éclaircissement de la tonsure (zone du tourbillon)
  • Stade 5 : Augmentation de l’éclaircissement de la tonsure
  • Stade 6 : Les zones alopéciques antérieures et postérieures tendent à confluer
  • Stade 7 : Creusement postérieur de la tonsure

Evolution de la calvitie féminine (classification de Ludwing)

La calvitie chez la femme apparaît le plus souvent après la ménopause, car les hormones féminins sont moins présentes. On observe majoritairement un manque de volume qu’une calvitie totale.

  • Stade 1 : La perte des cheveux se porte sur le sommet du crâne, sous la forme d’un éclaircissement léger de la chevelure et du respect de la ligne frontale antérieure.
  • Stade 2 : La chute des cheveux est franche sur le sommet du crâne mais la ligne frontale antérieure mesure toujours plus de 3 cm.
  • Stade 3 : L’alopécie est totale et la ligne frontale antérieure est minime mais persiste.