Contact Vidéos

Le Peeling

peeling

Le Peeling est une méthode utilisée en Médecine Esthétique, notamment par le Docteur Guy Haddad, qui vise à traiter les effets liés au vieillissement de la peau, le teint terne et peaux à problèmes divers. Il existe le Peeling mécanique ou dermabrasion qui n’est presque plus utilisé, et le Peeling chimique à base d’acide glycolique ou à base d’acide trichloracétique et de phénol (ce dernier étant interdit en France car potentiellement toxique).

Le Peeling consiste en la destruction de couches plus ou moins profondes de l’épiderme. On parle aussi d’ablation, qui va permettre le renouvellement de la peau. Ce renouvellement va faciliter la création de nouvelles cellules, responsables de l’éclaircissement du teint, du resserrement des pores de la peau, ainsi que de l’atténuation des tâches brunes, des rides et rugosités.

Indications du Peeling

Il existe deux types de Peeling différents : celui préconisé pour traiter les peaux légèrement abîmées, et celui pour traiter les peaux abîmées de manière superficielle et moyenne. En fonction des lésions cutanées, le traitement va différer. Pour traiter une peau profondément abîmée, il faut recourir à une abrasion profonde. Si la peau n’est que légèrement abîmée, l’abrasion se fera moins en profondeur.

Par ailleurs, il existe un deuxième facteur qui impact le type de Peeling à utiliser : l’âge. Lorsque la peau est âgée, il est conseillé d’avoir recours à un Peeling moyen, qui préconisera une ablation profonde, et donc plus efficace pour traiter les problèmes de tâches, de rides et autres défauts cutanés. Quant au Peeling pour une peau plus jeune, celui-ci devra être superficiel, permettant ainsi de nettoyer la peau en profondeur, d’éliminer les impureté ainsi que les points noirs, mais aussi d’éclairer le teint et traiter les peaux grasses ou victimes d’éruptions cutanées.

peeling

Comment ça marche ?

En premier lieu, le patient doit appliquer des lotions cosmétiques et thérapeutiques visant à faciliter la Peeling à venir, et ce, dans les 4 semaines qui précèdent l’intervention. Ces lotions permettront d’augmenter et de faciliter la mobilité des cellules, ainsi que leur désolidarisation.

Ensuite, l’opération s’effectue auprès d’un médecin spécialisé.
Le praticien qui, muni d’un coton de tige, va va appliquer une lotion acide correspondant en Peeling choisi sur les zones de peau à traiter du patient. Cette lotion va détruire les cellules superficielles par abrasion. Une fois que le médecin estime qu’il a détruit suffisamment de cellules, il va stopper l’intervention en appliquant une solution basique sur la peau (les zones traitées où a été appliquée la lotion acide), qui aura pour conséquence d’enrayer les effets de la solution acide. La composition de celle solution varie en fonction de l’épaisseur de la zone à traiter, et du type d’acide utilisé pour le Peeling.

Enfin, au terme du traitement, le patient devra appliquer des lotions cosmétiques et thérapeutiques qui auront pour but d’hydrater et d’apaiser la peau.
La fréquence des séances à suivre varie en fonction du type de Peeling utilisé, selon les besoins du patient. Un Peeling superficiel impliquera environ trois séances, alors qu’une seule suffira pour un Peeling moyen ou profond.

Les suites ?

Une fois le traitement achevé, il arrive que le patient constate l’apparition de rougeurs, appelées « érythèmes », et qui vont persister pendant quelques jours à peine. Par ailleurs, le Peeling donne l’impression d’un coup de soleil, et de la peau qui chauffe.

De plus, il est très rare que le patient souffre d’anomalies de coloration (comme l’apparition de tâches claires ou foncées), et il est encore plus rare que le patient souffre d’un Peeling trop profond ayant détruit le derme, et empêchant celui-ci de se régénérer.